La Chine a-t-elle changé ? Les vieux démons sont toujours là.

La fracture entre Chinois des villes et Chinois des champs n’est pas nouvelle comme le montre cet extrait de l’ouvrage d’Alain Peyrefitte : « En 1965, le Président (Mao) avait critiqué en termes violents le ministère de la Santé, l’appelant « ministère pour la santé des citadins ». Qu’est-ce que la protection de la santé ? Un simple bavardage, si elle laisse de côté la grande majorité des paysans. Les campagnes n’ont ni médecins, ni hôpitaux, ni médicaments. » (Quand la Chine s’éveillera, 1973, p. 97).

Publicités

A propos dominiquejolly

Dominique R. Jolly (Jolly@Webster.ch) est Professeur de Stratégie d’Entreprise à Webster University, Campus de Genève (Suisse). Il est Directeur de la Walker School of Business and Technology.
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s